Sélectionner une page

Il existe deux modèles distincts de visionneuses de nuit, qui fonctionnent avec des technologies différentes : il y a en fait les visionneuses de nuit qui intensifient les images et les visionneuses de nuit qui permettent de voir la nuit en travaillant sur les rayons infrarouges.

DES IMAGES QUI INTENSIFIENT LES SPECTATEURS DE NUIT

Ce modèle de visionneuse de nuit ne fonctionne que lorsqu’il n’y a qu’une source de lumière minimale, par exemple celle des étoiles ou de la lune. En effet, un capteur particulièrement sensible se charge de capter le peu de lumière présente et de l’augmenter de manière exponentielle, permettant ainsi l’affichage des images.

VISIONNEUSES DE NUIT INFRAROUGES

La technologie infrarouge est celle utilisée dans la plupart des systèmes de vision nocturne de dernière génération, dans lesquels l’obscurité est obtenue par un faisceau de lumière infrarouge qui, projeté par une diode lumineuse spéciale, est réfléchi sur l’objet encadré par le spectateur, puis capté à nouveau par un capteur dans l’appareil, la photocathode.

Ce capteur, qui est investi par un faisceau de photons, renvoie des électrons qui passent à travers un écran phosphorescent spécial : le luminophore affichera l’image, qui aura la couleur verte classique.

Le nombre d’électrons qui sont produits est directement proportionnel à la netteté de l’image et dépend de manière contraignante de la quantité de lumière présente sur la scène, mais aussi de la qualité du capteur utilisé.

Dans le cas des téléspectateurs dits de “”première génération””, qui sont encore les moins chers et les plus nombreux sur le marché, les images produites sont évidemment floues sur les bords ; de plus, la lumière subit une amplification, mais dans une mesure très réduite. Il est évident que la qualité des images est sensiblement améliorée chez les téléspectateurs de la prochaine génération, ceux de haute résolution, mais aussi que le prix est proportionnel à l’avantage offert.

Généralement, les visionneuses de “”première génération”” permettent d’avoir un bon rendu en termes de visibilité d’au moins les cinquante premiers mètres de l’observateur. Ceux de la “”deuxième génération””, en revanche, disposent d’amplificateurs de lumière supplémentaires qui permettent d’avoir des visions plus claires et plus détaillées, élargissant le champ de vision jusqu’à 500-600 mètres de distance. Enfin, les appareils de troisième et quatrième génération sont des visionneuses technologiquement avancées, qui offrent d’excellentes performances et permettent de “”voir”” la nuit même à une distance de Km.

TYPES DE TÉLÉSPECTATEURS DE NUIT

Il existe actuellement quatre grands types de visionneuses de nuit.

LES TÉLÉSPECTATEURS MONOCULAIRES

Ils représentent la catégorie de téléspectateurs la plus répandue, et ont la forme de petits télescopes, dorment parfaitement en toute situation, sont facilement transportables et très ductiles. Elles peuvent être agrandies jusqu’à 12 fois et vous permettent également de prendre des photos et des vidéos.

VISIONNEUSES BINOCULAIRES

Les visionneuses binoculaires sont en fait deux visionneuses monoculaires jumelées, ce qui permet un plus grand confort et une vision plus détaillée. Ils sont généralement beaucoup plus chers que les téléspectateurs monoculaires car ils sont constitués d’au moins deux fois plus d’éléments.

Ce type de visionneuse, décidément plus complexe d’un point de vue technologique que les deux modèles précédents, consiste en une visionneuse monoculaire de base à laquelle peuvent être appliqués différents types d’accessoires pour utiliser la visionneuse aux fins les plus diverses : elle peut en effet devenir une visionneuse binoculaire, une lunette ou un véritable instrument de pointage.

Ce sont des modèles de vision nocturne qui augmentent la luminosité ambiante et se portent comme des lunettes, laissant ainsi les mains libres et offrant un maximum d’agilité et de liberté de mouvement.

COMMENT CHOISIR DES LUNETTES DE VISION NOCTURNE ?

De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du choix du système de vision nocturne le mieux adapté à nos besoins. Le personnel des magasins spécialisés dans ce type d’articles saura certainement vous orienter correctement dans votre choix, en fonction de l’usage que vous devez en faire. Les systèmes de vision nocturne sont en effet utilisés pour l’exploration, la randonnée, la chasse, la navigation, l’observation des animaux nocturnes et bien plus encore.

L’un des facteurs fondamentaux dont dépendra le choix du modèle est certainement le budget dont vous disposez. En fait, nous passons d’une vision de base et économique, qui peut coûter quelque chose comme deux ou trois cents euros, à des modèles plus technologiques et plus élaborés, comme les modèles de deuxième génération, qui peuvent atteindre des chiffres substantiels, par exemple un millier d’euros.

Le choix du modèle, au contraire, est étroitement lié à la nécessité, lors de son utilisation, d’avoir ou non une liberté de mouvement : si l’activité pour laquelle vous le souhaitez occupe en fait les deux mains, alors peut-être vaut-il mieux orienter votre choix vers un modèle qui peut être appliqué sur la tête.

Il est certain qu’entre le modèle monoculaire et le modèle binoculaire, il est préférable d’opter pour un modèle qui offre une vue plus détaillée et une utilisation plus confortable, même si le prix est nettement plus élevé que celui du modèle monoculaire.

La plupart des modèles actuellement sur le marché offrent un pouvoir d’agrandissement standard de 3x, ce qui est normalement considéré comme idéal dans la plupart des situations. Bien entendu, si vous allez utiliser la visionneuse pour l’observation à longue distance, par exemple pour l’observation de certains types d’animaux, vous devrez rechercher un modèle qui offre un grossissement d’au moins 4x ou 5x. Si, en revanche, vous avez besoin d’une visionneuse pour vous déplacer, par exemple si vous aimez la spéléologie, il vous suffit d’un zoom 1 ou 1,5x.

Si vous avez besoin d’une visionneuse de nuit pour la voile ou le bateau, vous aurez besoin d’un modèle flottant résistant à l’eau, d’une couleur vive et éclatante qui vous permettra de le repérer facilement en cas de chute accidentelle dans la mer.

Enfin, nous vous conseillons d’être prudent si vous décidez de vous équiper d’un téléspectateur de première génération : ces modèles, en effet, s’ils ne sont pas équipés des systèmes de sécurité appropriés, peuvent provoquer des éblouissements si vous les utilisez par inadvertance en présence d’une lumière très forte.

D’autres facteurs à prendre en compte lors de l’achat de systèmes de vision nocturne peuvent être, par exemple :

  • le confort et la rapidité du système de mise au point
  • la commodité de l’instrument
  • poids non excessif
  • la possibilité de l’utiliser confortablement même en portant des lunettes
  • possibilité de régler les dioptries du spectateur
  • Possibilité d’y appliquer des accessoires tels que des objectifs, des caméscopes et des appareils photo
  • puissance du capteur d’éclairage infrarouge
  • tout joint servant à annuler la lumière émise par le même spectateur pendant son fonctionnement
  • présence de systèmes permettant d’allumer le spectateur et de faire fonctionner l’infrarouge même à distance
  • (surtout s’il est connecté à une caméra ou à un caméscope, pour les prises de vue de nuit à distance)