Sélectionner une page

Dans le domaine de l’immobilier, plusieurs sont les doutes concernant le genre d’appartement pour lequel on veut investir. En effet, il est primordial de bien se renseigner sur les atouts et inconvénients d’un appartement neuf et ancien. Voici quelques informations utiles pour vous aider à choisir.

UN APPARTEMENT NEUF

Actuellement, la plupart des gens, et surtout les jeunes actifs, optent pour un appartement neuf. Comme il s’agit d’un sujet important ayant un impact sur la vie, l’amour de l’inédit ne suffit pas.

APPARTEMENT NEUF OU ANCIENLes bénéfices d’un bien neuf

Pour un appartement qui vient d’être construit, on ne risque pas de rencontrer des problèmes techniques. Par conséquent, l’acheteur n’a pas à prévoir des travaux et cela pour environ les 10 années à venir. De plus, la loi Pinel protège l’acheteur de toutes détériorations causées par la construction de l’appartement. Les frais de réparations seront attribués aux constructeurs. Aussi, lors de l’achat, les frais de notaire sont réduits.

Mis à part cela, le nouveau propriétaire de l’appartement bénéficie d’un système d’installation électrique suivant les normes de la nouvelle technologie. Cela permet de faire diminuer la consommation énergétique.

Les inconvénients

Bien que l’achat d’un appartement neuf garantit sérénité et confort, il présente aussi quelques désavantages. Parmi eux, le prix au m2 du bien neuf est beaucoup plus élevé que celui d’un appartement ancien. L’écart peut augmenter jusqu’à 30%.

Il faut également préciser que si vous décidez d’acheter un appartement neuf, vous devez être très patient. En effet, sa construction peut durer jusqu’à 18 mois.

UN APPARTEMENT ANCIEN

Comme le bien neuf, le choix de l’appartement ancien présente des atouts et des points négatifs.

Investir dans un logement ancien permet de faire des économies. En effet, le prix du bien est beaucoup plus abordable que d’acheter un appartement neuf. Cependant, il ne faut pas négliger la vérification du coût  des remises aux normes à effectuer.

Lors de la procédure de mutation, les frais d’acquisition (frais de notaire, droit d’enregistrement, etc.) pour un immobilier ancien sont considérablement plus élevés. Ils s’élèvent à 8% par rapport à 3% pour un bien neuf.

En tout cas, vous pouvez mieux vous projeter dans un appartement ancien.