Les banques en ligne, un marché déjà saturé ?

Les banques en ligne, un marché déjà saturé ?

L’explosion d’internet dans les dernières décennies ont totalement révolutionné le monde actuel, les services proposés et de nombreux systèmes, dans leur rapport aux clients ont fortement évolué. Les compagnies aériennes, les compagnies d’assurance, mais aussi et surtout les banques. Les services se sont de plus en plus digitalisés, modernisés, jusqu’à amener la digitalisation complète des banques elles même. Les grandes enseignes ont même créé leur propre filiale digitale, uniquement et totalement en ligne. Boursorama pour la société générale, ou encore ING direct pour le groupe ING.

Quelle différence entre une banque en ligne et une banque traditionnelle ?

La banque en ligne assure les mêmes services qu’une banque traditionnelle. De plus, tout est digitalisé, ce qui permet d’être confortable avec sa banque. Des problèmes réglés depuis chez soi, des actions bancaires facilités et plus intuitives, voilà ce qu’apportent les banques en ligne. Néanmoins, elles peuvent ne pas attirer un certain public, réticent à l’absence de conseiller bancaire physiques. En effet, même si ce fait est erroné, on peut penser que la marge d’erreur en ligne est plus grande qu’avec un conseiller qualifié. Peur infondée car des IA et des algorithmes gèrent alors instantanément les demandes afin de mieux y répondre. Ce système est plus efficace et plus sur.

Face à l’infondée peur de la part de nombreux clients, les banques en ligne se sont mises à proposer des offres toujours plus alléchantes, promettant pour certaines jusqu’à 150 euros de cadeaux.

Pourquoi est-ce plus avantageux pour les banques ?

Le fait de supprimer le personnel qui fait le lien entre les clients et leurs comptes permet aux banques de faire de gargantuesques économies. La masse salariale est alors automatiquement diminuée, elle est remplacée par des algorithmes plus performants et pertinents. Les banques physiques peuvent aussi se clôturer, et une digitalisation complète des services bancaires permet alors de libérer de nombreux bâtiments loués.

De plus, hors conseillers téléphoniques, les banques digitales peuvent se permettre de répondre aux questions et demandes de leur clients 24h/24 et 7 jours sur 7.

Mais ces banques rencontrent des problèmes, quant à la disponibilité du marché.
En effet, ce marché pourtant récent de la banque en ligne est déjà saturé.

De plus, de nouveaux acteurs font leur entrée leur entrée sur ce marché. Des acteurs qui ne faisaient pas partie intégrante du secteur.

Orange par exemple, a récemment lancé sa première banque en ligne. Cet opérateur téléphonique se diversifie en se tournant vers le secteur bancaire. Il est le premier en France, à créer sa banque en ligne. Auparavant, seuls les banques traditionnelles ouvraient leur banque en ligne. Elles offraient alors un nouveau service à des clients déjà fidélisés.

Orange avec son arrivée change alors totalement la donne. Cet opérateur se lance sur un nouveau marché, et pourrait alors donner l’idée à de futures concurrents; On a déjà observé la facilité avec laquelle bouygue ou sfr parviennent à se diversifier.

Les opérateurs téléphoniques pourraient ils être alors la cause de saturation d’un marché bien encombré ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *